Fille aux bras écartés

En revoyant la photo de cette petite fille les bras écartés, je repense à une photo célèbre du Vietnam où tout n’était qu’horreur et larmes. Ici, c’est le calme du soir, l’innocence de l’enfance qui joue dans l’eau et la lumière chaude du soleil couchant. Et pourtant, en voyant l’attitude de cette petite fille je ne peux m’empêcher de repenser à cette photo terrible de Nick Ut.

 

Coucher de soleil sur Uluru

Comme les monts Kata Tjuta, situés à une quarantaine de kilomètres à l’ouest, Uluru est un inselberg, c’est-à-dire une formation rocheuse isolée au milieu d’une plaine. Le sommet situé à 863 m surplombe la plaine d’environ 350 m. Uluru est en fait la partie émergée d’une roche en sous-sol dégagée par l’érosion. Il serait possible d’ailleurs qu’Uluru et les monts Kata Tjuta, soient reliés en sous-sol par la même formation rocheuse.

La forme emblématique d’Uluru en on fait la principale attraction touristique de la région. De nombreuses activités de découverte sont proposées autour du lieu. La plus controversée est l’ascension de la montagne. Les exploitants du site adoptent une position ambigüe en affichant des panneaux expliquant que les aborigènes sont opposées à l’ascension mais en ne l’interdisant pas pour autant. Cela m’a attristé de voir des touristes littéralement fouler du pied les croyances du peuple aborigène, d’autant que l’ascension en plein soleil ne doit présenter qu’un intérêt limité.

Le jour même où nous avons assisté au lever de soleil sur les monts Kata Tjuta, nous avons contemplé le coucher de soleil sur Uluru. Nouvelle première : lever et coucher de soleil dans la même journée! Quand on est sur ce lieu, on comprend aisément la fascination que ce site à exercer sur les premiers hommes à l’avoir vu, au point qu’ils en ont fait un lieu sacré. La pierre rouge solitaire émerge, régulière et majestueuse, au-dessus de la plaine.

 

Bora-Bora, photos

La résidence où nous avons séjourné

En haut, la maison, en bas, deux autres logements voisins appartenant au même propriétaire.


Le lagon avec les maisons sur pilotis des grands hôtels

Compter plus de 6000 € la nuit pour les chambres les plus luxueuses!


Au loin, la barrière de Corail qui donne l’illusion que la surface du lagon est sous le niveau de la mer


Le Mont Otemanu


Une végétation luxuriante


Temple protestant

Le protestantisme s’est fortement implanté au XIXème siècle, sous l’impulsion de missionnaires britanniques. Elle est aujourd’hui la religion dominante en Polynésie Française, devant le catholicisme.


Promenade


Quand la tempête souffle


Bateaux

Pirogue polynésienne à balancier dans sa version sportive et bateau suspendu. La plupart des bateaux dans le lagon sont ainsi suspendus au-dessus de l’eau.


Vestiges de la seconde guerre mondiale


Alice à la mode polynésienne

Portée à l’oreille gauche, la fleur indique que la personne est prise, portée à droite, elle indique qu’elle est disponible.


Coucher de soleil sur le lagon