Lac Powell

Le Lac Powell est un lac artificiel qui se trouve à la frontière entre l’Utah et l’Arizona. Il a été créé par le barrage de Glen Canyon sur la rivière Colorado. A de nombreux endroits, les parois des canyons inondés par le barrage plongent à la verticale dans l’eau du lac. Sa profondeur atteint par endroit 170 m. Le contraste entre le bleu profond du lac et les couleurs chaudes des roches qui l’entourent crée un paysage fantasmagorique qui donne le sentiment d’être sur une autre planète. Ce cadre a d’ailleurs servi de décor aux premières scènes du film de Franklin Schaffner de 1968, « Planet of the Apes » (titre français : « la Planète des singes »).

Nous avons fait une croisière sur le lac en fin de journée lorsque la lumière du soleil se faisait plus douce. Le bateau a également navigué entre les parois d’Antelope Canyon. Voici quelques photos. On distingue nettement sur certaines photos une limite horizontale qui correspond au niveau des plus hautes eaux, atteint au début des années 80. Malheureusement, depuis plusieurs années l’eau ne cesse de baisser.

Page, Arizona

Page est situé à 200 km au nord de Flagstaff, à la limite avec l’Utah.

Si les nuits étaient fraîches à Flagstaff avec des températures autour de 10°C, à Page nous avons affronté des températures très chaudes avoisinant les 40°C dans la journée et dépassant les 25°C la nuit.

Page est une toute petite ville de moins de 10 000 habitants. Elle a été créée en 1957 à l’occasion de la construction du barrage de Glen Canyon. Malgré sa taille, la ville est une étape touristique importante, car elle se situe à proximité de deux sites très visités : Lake Powell et Antelope Canyon. La ville compte un nombre impressionnant d’hôtels. L’hôtel où nous avons séjourné 3 jours est d’ailleurs l’un de ceux qui présente le meilleur rapport qualité-prix, sans doute du fait de la concurrence qui existe.