L’élevage des moutons

L’importance de l’élevage des moutons pour la ville est attestée par la statue hommage au berger.

 

Plusieurs maisons bourgeoises du centre ville, dont deux sont transformées en musée, ont été construites par des familles ayant fait leur richesse au début du XXème siècle grâce à l’élevage ovin. Il faut mesurer que ces familles cultivées, souvent issues de l’immigration européenne ont fait leur fortune grâce à l’exploitation des populations indigènes.

 

Palacio Sara Braun

Sara Braun était fille d’immigrés lettons, installés à Punta Arenas en 1874. Elle épousa l’entrepreneur portugais José Nogueira. Ils firent fortune grâce à l’élevage ovin et aux activités portuaires.

 

Centre cultural Braun-Menendez

Mauricio Braun, le frère de Sara, se maria à Josefina Menéndez, née à Buenos Aires, et consacra ainsi son rapprochement avec l’une des familles les plus riches de Punta Arenas. Comme sa soeur, il fit fortune dans l’élevage ovin et l’industrie portuaire.