でん, Osaka

でん est le nom d’un excellent restaurant spécialisé en okonomiyaki, situé à proximité de notre appartement. Pas de traduction en caractères latins! Nous y avons dîné 3 soirs avec toujours le même bonheur. Toute la cuisine est faite sur des planchas. Les tables elles-mêmes ont des planchas encastrées. Les plats sont amenés dans des poêlons ou directement versés sur la table. La décoration est chaleureuse et l’ambiance conviviale rappelle celle des pubs anglais (avec, en prime pour les amateurs, chaque soir la musique des Beatles). Le troisième soir, nos hôtes ont eu la gentillesse de nous remercier de revenir de nouveau et nous ont accueillis les bras grands ouverts. Un très bon souvenir…

Voici le lien Google Maps pour voir quelques photos, notamment des fameux okonomiyaki.

 

 

Little Faifo, Hội An

Le Vietnam est le pays d’Asie du sud-est où nous avons le mieux mangé. La cuisine vietnamienne est riche et variée. Les restaurants sont abordables et de bonne qualité dans l’ensemble.

A Hoi An, nous sommes allés, trois soirs de suite, dans un restaurant de la vieille ville que nous avons trouvé excellent : Little Faifo (Faifo étant l’ancien nom de Hoi An). Ravis de nous voir revenir un deuxième soir puis un troisième, les gérants nous ont fait bénéficier d’une remise de 10% sur la note, les deux derniers soirs.

Ichi Ni Nana Izakaya

Comme son nom l’indique, Ichi Ni Nana Izakaya, est un restaurant japonais de Melbourne. Sa façade laisse à peine présager qu’il s’agit d’un restaurant. On ouvre une première porte et on accède à un couloir qui donne l’impression d’entrer dans une maison japonaise traditionnelle. On longe un escalier et après avoir poussé une seconde porte, on pénètre enfin dans le restaurant. Il faut du temps pour s’accoutumer à la pénombre du lieu quand on vient de l’extérieur. La première chose que l’on voit, c’est l’atelier où les cuisiniers coupent les ingrédients et préparent sushis, sashimis et autres makis. La décoration est faite de bois et de matériaux bruts. L’atmosphère nous transporte immédiatement dans un Japon intemporel. Quand on découvre la carte, on s’aperçoit que pour ce voyage dans le temps et l’espace, il y a un prix à payer. Dans l’ensemble les plats sont chers mais ils sont sublimes. Il faut éviter les sashimis aux prix exorbitants et rechercher des mets plus travaillés, plus accessibles et délicieux. A déguster, pour le décor, l’ambiance et l’excellente cuisine.

 

Franchuteria, San Pedro

Nous avons découvert à San Pedro un café tenu par un français qui nous a servi des petits-déjeuners à la française à ravir : viennoiseries délicieuses, jus d’orange fraichement pressés sucrés à souhait et, pour ma part, thé Dammann frères mélange russe. Nous y sommes retournés 3 jours de suite avec le même plaisir.

 

El indio feliz, Aguas Calientes

La rubrique des recommandations gastronomiques compte un faible nombre d’articles. Le dernier article date du buffet de l’Aria à Las Vegas! Au Mexique, les adresses où nous avons mangé étaient quelconques. Au Pérou, nous avons mieux mangé dans l’ensemble.

Mais le restaurant indio feliz d’Aguas Calientes est un joyau caché. Nous y sommes allés le premier soir sur le conseil de notre hôtel. Nous y sommes retournés le lendemain soir et  le surlendemain midi avant de prendre le train de retour pour Cuzco. Nous y avons donc mangé trois jours de suite. Le décor est baroque et chaleureux. Le restaurant est meublé de tables et de fauteuils anciens. Les murs sont lambrissés et recouverts de tableaux à l’huile. Les pots de fleurs ornementent les différentes salles. Mais le plus important reste ce que l’on trouve dans les assiettes. Les plats sont raffinés et faits avec des produits de grande qualité. Je ne me souviens pas avoir jamais mangé une salade de légumes avec des produits d’une telle fraîcheur. Inoubliable! Les pains encore chauds sont délicieux. Et la mousse au chocolat donne l’impression d’être dans un excellent restaurant parisien! Il faut dire que le patron du restaurant est français et que le niveau d’exigence qu’il a placé dans sa cuisine lui permet de toucher au sublime en alliant savoir-faire de la cuisine française et produits locaux.

Pour ne rien gâter, les serveurs sont aimables et le patron nous a couverts de gestes de courtoisie le dernier jour : bouteille de vin offerte, deux desserts offerts, petits cadeaux pour les filles, bracelets chamaniques offerts… Une belle rencontre. Un moment chaleureux.

 

Le buffet de l’Aria

Buffet Aria

A Las Vegas, nous avons dîné un soir au buffet gastronomique de l’hôtel Aria. Pour moins de 100$ à 4, nous avons pu déguster de nombreux plats de très grande qualité. Le choix est immense et il évidemment impossible de tout goûter. L’ensemble est d’un niveau exceptionnel.

Il est conseillé de venir tôt pour éviter une longue attente avant d’être placé, le restaurant ayant le bon goût de limiter les accès pour éviter toute bousculade autour des comptoirs de cuisine.

 

Denny’s et Walmart

Au Canada, les réservations Airbnb nous avaient permis de maîtriser notre budget alimentation en achetant nos aliments et en cuisinant nous-mêmes. Nous sommes allés très peu au restaurant. Aux Etats-Unis, la situation est complètement différente. Nous sommes dans le cadre d’un séjour itinérant avec de nombreuses étapes courtes de une, deux ou trois nuits. La location d’appartement ou de maison n’est guère adaptée pour des durées aussi courtes. Mais nous avons quand même regardé les possibilités qui existaient. Les biens en location étaient rares dans l’ouest américain et le prix de revient était au final supérieur à l’hôtel. Nous avons donc retenu cette dernière solution pour l’hébergement. Etant donné que nous sommes légèrement hors saison, nous trouvons aisément de la place dans les hôtels. Nous faisons les réservations au fur et à mesure, quelques jours avant.

Mais l’hôtel complique la tâche pour tenir le budget alimentation même si généralement le petit-déjeuner est inclus avec la chambre!

J’avais prévu un budget de 95€ par jour à 4 pour l’alimentation aux Etats-Unis, soit 23,75€ par personne pour 3 repas. Comment faisons-nous? Nous prenons un petit-déjeuner copieux le matin, un casse-croûte le midi et nous allons dans un restaurant bon marché le soir. Pour le moment, nous sommes même en-deçà du budget prévu, ce qui nous laisse de la marge pour une sortie exceptionnelle à l’occasion.

Pour le midi, nous allons dans un supermarché ou une épicerie. Walmart est l’enseigne que nous fréquentons le plus régulièrement. On y trouve des salades, toute une gamme de sandwiches, des fruits frais… Enfin, tout ce qui est nécessaire pour un pique-nique léger et sain.

Et finalement, le soir nous allons pratiquement systématiquement chez Denny’s. Cette chaîne de restaurant qui est présente dans pratiquement toutes les villes étapes, offre un rapport qualité-prix imbattable. Nous sommes toujours accueillis avec le sourire – ce qui est quand même la tradition partout dans le pays! Le décor est chaleureux avec des « booth », c’est-à-dire des coins banquettes. Bien sûr nous commençons à connaître la carte par coeur! Mais il y a beaucoup de choix. Et il est même possible de manger équilibré (ou pas équilibré du tout comme la page d’accueil du site de Denny’s le laisse présager!). Bref, le dîner chez Denny’s est devenu notre habitude et notre plaisir du soir!

Dîner dans l’ancienne caserne de pompiers

Le centre ville de Rapid City s’articule autour de 2 rues parallèles, Main street et Saint-Joseph Street. La plupart des restaurants et boutiques se situent dans ces 2 rues, sur une longueur d’environ 500 mètres. Les 2 restaurants où nous avons dîné ne nous ont pas laissé un souvenir impérissable. Mais nous avons beaucoup apprécié le cadre et l’amabilité des serveurs au restaurant Firehouse Brewing Co, situé dans l’ancienne caserne de pompiers.

Fish Market restaurant, Ottawa

Depuis notre arrivée à Halifax, nous avons été attentifs à nos dépenses d’alimentation, en recherchant des lieux de restauration bons marchés chaque fois que nous étions contraints de manger à l’extérieur. Même en faisant très attention, nous avions toutes les peines du Monde à tenir le budget de 85€ par jour à 4. Heureusement, les 10 jours passés en Airbnb à Québec City et Montréal, nous ont permis de ramener nos dépenses cumulées à un niveau très sensiblement inférieur à ce budget moyen et donc de nous redonner de la marge. Du coup à Ottawa, où nous étions de nouveau contraints de dîner dehors, nous avons choisi un restaurant de meilleure qualité. Mais tout en restant raisonnable!

Nous sommes allés au Fish Market, spécialisé en produits de la mer. Nous avons été si convaincus que nous y sommes retournés le lendemain avec la même satisfaction. Nous recommandons vivement cette adresse à Ottawa qui offre un excellent rapport qualité-prix en dépit de sa situation en zone très touristique. Elise dit y avoir mangé les meilleures moules de sa vie. Quant à moi, j’ai été séduit par les petits pains, offerts en entrée, et les crevettes « trois façons ».

2018-08-17 - Ottawa-21