Au revoir les Etats-Unis

Voilà, c’est le bout de la route. Celle des Etats-Unis. La route 66 historique emprunte Santa-Monica Boulevard pour venir mourir sur la plage, face aux vagues du Pacifique.

Les 5 semaines sont passées très vite. Nous avons vu tant de choses incroyables, vécu tant de moments inoubliables. Je garderai en mémoire ces paysages de rêve et ces instants d’éternité où on a le sentiment d’entrer en communion avec la nature. Devant de telles splendeurs, plus rien ne semble avoir d’importance, exceptée la contemplation. Le temps est infini.

Comme lors de mes deux précédents voyages aux Etats-Unis, j’ai trouvé, que dans l’ensemble, les gens étaient souriants, accueillants, sympathiques. Nous avons beaucoup à apprendre sur ce plan. Il reste que c’est un pays paradoxal. On sent une énergie incroyable. En même temps, on croise dans les villes, la misère la plus nue et la plus désemparée.

Nous avons fini notre séjour par la cité des anges qui reste à mes yeux la ville du Cinéma. Je crois que ça s’est senti dans mes derniers articles ; cette fois-ci, j’ai ressenti un vrai coup de coeur pour cette ville. En écrivant ces lignes, je sens déjà la nostalgie m’étreindre.

Les studios de la Warner

L’entrée des studios

 

Entre les studios géants…

 

Décors extérieurs, tout n’est qu’illusion

 

Costumes de personnages de Marvel

 

Le Monde d’Harry Potter

 

Costumes pour le film « Fantastic Beasts »

 

Une plaque à l’entrée du studio où la série Friends a été tournée entre 1994 et 2004

 

Le département des accessoires

 

Véhicules de Batman

 

Les décors de Friends

 

Les personnages du film d’animation de Tim Burton, « Corpse Bride » (titre français : « Les Noces funèbres »)

 

Costumes

 

Reconstitution de la capsule Soyouz, utilisée pour le film d’Alsonso Cuarón « Gravity »

 

Perspective forcée