Les sites de Nara envahis d’écoliers japonais

Lorsque nous avons vu ces nuées d’écoliers arriver dans le parc de Nara, nous avons été amusés, stupéfaits, mais aussi un peu inquiets. Nous nous sommes dits que les visites allaient être un peu bruyantes et agités. Finalement, le comportement de ces enfants est juste incroyable. Ils sont à la fois silencieux, disciplinés, calmes, mais aussi enjoués et souriants. De temps en temps, ils plaçaient les quelques mots d’anglais qu’ils connaissaient pour nous saluer. Ce sont sans doute des milliers d’enfants que nous avons croisés ce jour à Nara, égayant un peu plus notre promenade. Nous nous sommes demandés comment faisaient les éducateurs pour ne pas en perdre dans la foule. Heureusement, ils ont, autour de leurs cous, des petites fiches avec noms et téléphones à appeler en cas d’urgence.

 

Etrange troupe

Nous avons croisé cette étrange troupe, au sortir du musée des vieilles fermes. Les hommes qui la composaient avaient une attitude martiale, mais étaient tellement désynchronisés dans leurs mouvements que cela en était comique. Certains avaient les cheveux longs et même très longs. D’autres étaient bedonnants ou âgés. L’un d’entre eux portait d’étranges lunettes de soleil. J’étais évidemment incapable de déchiffrer ce qui était écrit sur leurs uniformes. Etait-ce des soldats de réserve? des pompiers amateurs? une reconstitution historique? Je l’ignore. Si quelqu’un a une idée, je suis preneur de connaître la clé de ce mystère.