Relève de la Garde

Une relève de la garde est toujours un événement un peu étrange qui mêle tradition militaire, spectacle touristique, symbole politique, référence historique. La relève de la garde de la citadelle de la Ville de Québec me semble encore plus étrange que celles que j’ai vues auparavant. Les soldats sont vêtus d’une tenue rouge flamboyante très proche de l’uniforme de la garde royale britannique. Ils portent en coiffe le bonnet à poil, héritage napoléonien. La cérémonie est une forme d’hommage à la Reine Elisabeth II. Mais le régiment est francophone et les ordres sont criés en français. Et la devise du 22ème régiment est la devise du Québec : « Je me souviens ». A travers cette cérémonie se rejoue tous les jours quelque chose de l’histoire entre britanniques et français, se dit quelque chose de leur rivalité, de leurs conflits et de leur métissage culturel ; et mon humanisme me conduit à ajouter, il se dit quelque chose de la fraternité qui les unit.

Un commentaire sur « Relève de la Garde »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s