Horseshoe Bend, côté pile

Dans l’ensemble, les parcs américains sont encore très fréquentés au mois de septembre. Mais rarement, nous avons rencontré une telle densité de touristes sur un site. Probablement, est-ce dû au fait qu’Horseshoe Bend est un site facile d’accès et très photogénique. Au-delà du spectacle merveilleux qu’offre la nature en ce lieu. Il est un autre spectacle étonnant ; celui des touristes qui se prennent en photo devant ce lacet du Colorado. Beaucoup de perches à selfie, beaucoup de positions extravagantes… Le centre de la photo n’est plus le site que l’on est venu visiter, mais la personne, le site n’étant plus qu’un décor. Je ne sais que penser de ce besoin de se prendre en photo ainsi devant chaque endroit visité. Est-ce simplement pour montrer qu’on y était? Est-ce pour se souvenir de ce moment? Est-ce pour se rassurer sur le fait que l’on est vivant? Et pourquoi tant de poses extravagantes? J’ai l’impression qu’elles tournent en dérision toute chose. Est-ce que mon habitude de prendre des photos sans personne a plus de sens? N’est-ce pas aussi dérisoire?

4 commentaires sur « Horseshoe Bend, côté pile »

  1. Je partage tout à fait ton opinion devant la bêtise humaine, et il m’arrive souvent de pester devant des comportements imbéciles et narcissiques, alors que la beauté du monde s’offre à eux. Cela se passe de commentaires !
    On peut très bien montrer que l’on a fait le tour du monde (sans bouger de chez soi) comme les nains de jardin dans le film ‘Amélie Poulain’ sans faire un selfie. Mais, bien sûr, je ne dis pas ça pour vous.

    Bisous, bisous
    Jacques

  2. Il faut prendre les gens tels qu’ils sont et non pas comme on voudrait qu’ils soient……

    Aujourd’hui c’est la grande mode des selfies pour mettre les photos sur Facebook .

    Comme vous je préfère prendre en photos les paysages que j’aime et ne trouve pas nécessaire d’y être et de prendre la pose.

    Je crois qu’il faut que chacun fasse comme il le sent. Les souvenirs sont dans la tête mais quand les années passent ils peuvent s’estomper et une photo souvenir peut faire rejaillir des émotions.
    Comme tout le monde j’ai laissé tomber les albums photos par paresse et parce qu’internet est là et facilite la vie, et que je ne prends plus le temps, mais parfois je me dis que c’est dommage. Un album avec des commentaires peut se transmettre de génération en génération et être le témoin de notre passé.

    Voilà ce que je peux répondre à votre questionnement Philippe. Nul ne détient la vérité.

  3. Je partage aussi tes impressions sur les selfies qui en disent long sur une partie de la société humaine. On est hélas dans un monde où l’individu se place au-dessus de tout, quelque que soit le contexte. A titre d’exemple, j’ai comme souvenir une visite de la Galerie des Offices à Florence où notre guide s’arrachait les cheveux devant les réactions stupides et déplacées des gens qui se prennent en selfies devant des oeuvres de la Renaissance. Pour le côté macabre, chaque année des gens perdent la vie en tentant des selfies trop risqués, c’est vraiment pathétique…

  4. Complètement d’accord avec ce raisonnement ! d’autant plus qu’en général, les photos « de ce type » sont horribles (Pas de cadrage, tout petits personnages et grand décor pour peu que notre regard soit attiré par le décor en question…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s