La vallée sacrée des incas

La rivière Urubamba prend sa source dans les Andes au sud-est de Cuzco. La vallée qu’elle parcourt entre les villes de Písac et d’Ollantaytambo est la vallée sacrée des incas. L’altitude de la rivière varie entre 3000 m à Písac et 2800 m à Ollantaytambo. Elle se situe sous Cuzco et en amont du Machu Picchu.

Les personnes qui nous ont loué l’appartement à Cuzco nous ont accueillis avec beaucoup de chaleur. Elles ont toujours été extrêmement disponibles. Elles nous ont également donné des conseils avisés pour visiter la ville et ses environs. C’est avec confiance que nous avons accepté l’excursion qu’elles nous ont proposé d’organiser pour visiter la vallée sacrée. Le programme a été fait sur mesure et nous avons bénéficié durant une journée d’un chauffeur-guide extrêmement sympathique. Il nous a conduit successivement sur les sites de Chinchero, Moray, Maras, Salineras de Maras, Ollantaytambo.

Chinchero est un village de la vallée sacrée où nous avons vu, pour la première fois, les vestiges de cultures en terrasses des incas. Dans la région, les deux cultures principales sont la pomme de terre et le maïs. Le Pérou est le pays d’origine de la pomme de terre. Elle y a été domestiquée dès le néolithique. Par la suite, les incas ont perfectionné les techniques de culture. Aujourd’hui, il existerait au Pérou plus de 2000 espèces de pommes de terre différentes. A Chinchero nous avons également assisté au travail de la laine de lama et d’alpaga : nettoyage des fibres, filage, coloration, tissage, le tout avec des produits naturels.

Moray est un vestige inca de cultures en terrasses qui forme des dessins circulaires sur les flancs de la montagne. Il semblerait que ces terrasses resserrées étaient utilisées pour expérimenter différentes espèces de pommes de terre, selon l’exposition du soleil et selon l’altitude.

Maras est un village qui conserve quelques vestiges de l’époque coloniale espagnole, mais dont la principale richesse sont les salines voisines, qui exploitent un petit ruisseau saturé de Chlorure de Sodium. Les salines sont découpées en bassins répartis entre les familles du village. Chaque famille détient deux bassins. Les produits sont répartis au sein de la communauté avec un système de péréquation si la production n’est pas la même pour tous les bassins.

Ollantaytambo est le dernier village de la vallée sacrée. Au-delà d’Ollantaytambo, les montagnes se resserrent autour de la rivière et forment un canyon escarpé qui mène plus en aval à Aguas Calientes et au Machu Picchu. La route s’arrête à Ollantaytambo. Pour aller plus en aval, il n’existe que deux moyens de transport : le train, et le mythique chemin inca qui nécessite 4 jours de marche pour atteindre Aguas Calientes. Ollantaytambo a été le lieu d’une bataille acharnée entre incas et espagnols. Le village possède les vestiges d’un important temple inca bâti sur les pans de la montagne. La plupart des maisons du village ont été construites sur d’anciennes constructions incas. La taille des pierres impressionne mais c’est surtout le caractère grandiose de la nature environnante qui font la beauté du site.

A Ollantaytambo, nous avons une nouvelle fois eu la chance d’assister à une fête.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s