Santiago

L’agglomération de Santiago compte 7 millions d’habitants, ce qui représente près de 40% de la population chilienne. La ville est située à 500 m. d’altitude et est dominée à l’est par la Cordillère des Andes.

La ville fut fondée le par le conquistador Pedro de Valdivia, qui lui donna le nom de l’évangélisateur de l’Espagne (Saint-Jacques).

Comme dans les autres pays d’Amérique du Sud, le XXème siècle au Chili est dominé par l’instabilité politique et les coups d’Etat. L’événement qui a le plus marqué la communauté internationale est le coup d’Etat mené le 11 septembre 1973 par Augusto Pinochet, alors général en chef des armées, contre le président démocratiquement élu trois ans plutôt, Salvador Allende. Il s’ensuivit une dictature très violente qui ne s’acheva qu’en 1990. Le 11 septembre 1973, Pinochet fait bombarder la Moneda, le palais présidentiel. Allende est retrouvé sans vie dans le palais. La thèse officielle, reconnue par la famille, est celle du suicide.

Avec le retour à la démocratie et plusieurs alternances politiques, le Chili a connu un développement économique important. Aujourd’hui, il est le pays d’Amérique du Sud avec le plus fort PIB par habitant, devant l’Uruguay, l’Argentine et le Brésil.

Nous avons passé 10 jours de repos à Santiago, dans le quartier résidentiel Ñuñoa. La ville élégante dégage un fort sentiment de prospérité. Comme à Buenos Aires, rien ne transparait, de prime abord, des drames du passé. Santiago qui a subi plusieurs séismes destructeurs dans son histoire, s’est reconstruite sur le modèle rationnel des villes nord-américaines : rues en quadrillages réguliers, immeubles de grande hauteur, autoroutes urbaines… Les premiers jours de notre séjour nous avons d’ailleurs subi des embouteillages importants. Heureusement, la circulation est devenue plus fluide par la suite. Il a fait également très chaud ; pas une goutte de pluie et une pollution qui générait une nappe brunâtre au-dessus de la ville. En dépit de ces désagréments, nous avons apprécié notre séjour dans la capitale chilienne, où nous avons fêté successivement l’anniversaire d’Emma et Noël.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s