Préparation 8.1 : les réservations

Partir le nez en l’air ou tout planifier?

Certains partent en voyage en faisant le minimum de réservations. A tel point qu’ils ne savent pas à quelle date voire par quel moyen de transport ils quitteront le pays dans lequel ils entrent. Pour certains pays, cette situation peut d’ailleurs poser des difficultés car l’entrée sur le territoire peut être conditionnée par la présentation d’un billet de sortie. Et pour d’autres pays tels que la Chine et la Russie, l’obtention du visa est même assujettie à la présentation de réservations d’hôtels ou de logements. Il existe des possibilités de contourner ces difficultés, que je ne développerai pas ici. Je vous renvoie aux forums de voyageurs qui regorgent de posts sur ces questions.

D’autres voyageurs planifient absolument tout et savent avant de partir précisément à quel endroit ils seront à telle date donnée.

Ceux qui me connaissent ou qui ont déjà lu quelques articles sur le site savent que je me classe plutôt dans la seconde catégorie. Je n’en tire aucune gloire. Mais il faut faire selon son caractère et l’assumer.

Planifier et anticiper les difficultés me permet de voyager ensuite l’esprit complètement libre et détendu. Certes, il y a un peu moins d’imprévu et d’aventure. Mais j’ai ainsi l’impression de mieux profiter du voyage et de l’instant présent.

Planifier ne signifie pas, pour autant, tout réserver très longtemps à l’avance. Par ailleurs, il m’importe de faire mes choix avec la plus grande liberté possible. J’ai donc écarté l’option de recourir à une agence de voyage pour réserver un billet « tour du Monde ». Cette solution qui est vantée par certains pour sa compétitivité revêt, à mes yeux, deux défauts majeurs : d’une part, ces fameux billets tour du Monde, pour être optimisés en prix imposent des solutions qui sont le résultat de la négociation qui s’opère entre l’agence de voyage et les compagnies aériennes, solutions qui réduisent le champ des possibles ; d’autre part, ces billets tour du Monde n’incluent pas toute une série de transferts intermédiaires (vols locaux, trains, bus, etc.) et donc ne constituent pas une solution miracle qui permet de se débarrasser complètement des sujets de réservations de transports. Ceci étant dit, je ne prétends pas que les billets tour du Monde sont dénués d’intérêt. Mais simplement, ils ne correspondaient pas à l’approche que j’avais envie d’avoir.


sommaire des actions

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s