Crazy Horse Memorial

Le Crazy Horse Memorial est une réponse des amérindiens de la tribu des Lakota (Sioux) au monument du Mont Rushmore. Pour rappel, Crazy Horse avait coalisé Sioux, Cheyennes et Arapahos pour vaincre Custer à la bataille de Little Bighorn, en 1876.

Il s’agit d’une oeuvre en cours de réalisation dont la conception a été réalisée par le sculpteur américain Korczak Ziółkowski. Le projet ne bénéficie d’aucun financement public, le sculpteur ayant rejeté à deux reprises les propositions de financements faites par le gouvernement fédéral des Etats-Unis, de crainte d’un dévoiement du projet. Seules les donations privées et les recettes générées par l’exploitation du site financent le projet.

Le projet défie l’entendement par ses dimensions extraordinaires. L’oeuvre finale représentera le chef Sioux sur son cheval. Elle devrait être haute de 172 m et longue de 195 m. La tête à elle seule mesure 27 m de haut contre 18 m aux têtes de présidents. Il s’agit bien d’une sculpture à l’image de celle du Mont Rushmore, c’est-à-dire qu’aucun matériau extérieur ne sera utilisé : toute l’oeuvre sera réalisée par excavation.

Les travaux ont commencé en 1948 et aujourd’hui seule la tête est achevée. Les formes du corps et du cheval sont à peine dégrossies.

Malgré ses dimensions titanesques, le site ne dégage pas la même magie que le Mont Rushmore, probablement parce qu’il s’agit d’un chantier et que cela brise le charme. Bien sûr c’est intéressant à visiter et le visage de Crazy Horse est impressionnant. Mais vous noterez que son visage exprime une froideur et même une colère, qu’il effraie davantage qu’il ne fascine.

Le sculpteur est décédé en 1982, sans même voir le visage de la sculpture. La date d’achèvement du projet est inconnue. Les travaux avancent à mesure que les fonds sont disponibles. Quand nous avons visité le site, il semblait n’y avoir que quelques ouvriers (on les distingue sur la photo rapprochée du visage). Imaginez la situation de ces ouvriers qui travailleront peut-être tout une vie sur ce chantier sans jamais le voir achevé. Ce projet a quelque chose de complètement fou. Il m’a rappelé combien une vie humaine est courte.

Ci-dessous, la sculpture de Korczak Ziółkowski avec la montagne en arrière plan.

Vous trouverez ici le lien vers le site officiel du projet pour plus d’informations.

5 commentaires sur « Crazy Horse Memorial »

  1. Tout à fait intéressant… Je ne savais pas que ce projet existait. L’aide aux études des jeunes amérindiens me parait un des aspects les plus importants.
    Savez-vous si l’acteur et réalisateur Kevin Costner, qui est partiellement d’origine cherokee, est donateur ? Ou d’autres personnalités connues ?
    Gros bisous.
    Amapola

  2. Vous êtes bien au pays de la démesure et c ‘est ce qui m’a toujours fasciné, rien ne semble impossible ici et prouve que l’Homme est capable de grandes et belles choses. Je me régale avec tes photos.
    Bisous
    Jacques

  3. Cela me fait penser en parallèle à la Sagrada Familia commencée en 1882 et pas encore achevée . Gaudi non plus n’a pas vu son oeuvre achevée.
    J’ai beaucoup d’admiration depuis ma petite enfance pour les amérindiens. La coïncidence a fait qu’en plus mon mari a des origines cheyennes !
    Le regard dur c’est sans doute en réponse aux présidents américains…?!

  4. Bonjour Philippe, j’ai lu avec grand intérêt vos aventures nord américaines, qui a l’exception de la journée rocambolesque à l’aéroport a été riche de très beaux paysages et de belles découvertes. Profite bien j’attends avec envie les prochains épisodes. Gilles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s