Grand Canyon, Arizona

Flagstaff se trouve à une heure et demi de route de l’entrée sud du parc national du Grand Canyon. Nous avons bien essayé de chercher des hôtels plus près. Mais les prix étaient prohibitifs. Ceci étant, la route de Flagstaff au Grand Canyon est si belle qu’on ne voit pas le temps passé. Nous passons devant le pic Humphreys qui culmine à 3852 m, traversons la forêt national de Kaibab où les arbres sont suffisamment éloignés les uns des autres pour laisser prospérer la prairie, enfin nous abordons des zones plus désertiques avant d’entrer dans le parc.

Le parc est fréquenté par des touristes du Monde entier en nombre important. De nombreux aménagements ont été réalisés pour organiser au mieux les accès. Par exemple, des navettes permettent de relier différents points de vue. Il existe également des hôtels et des restaurants à proximité du site, sans parler des magasins de souvenirs. Le tout donne un sentiment de parc d’attraction qui dénote un peu avec le site. C’est dommage.

En dépit de ces désagréments pour celui qui recherche la tranquillité et le contact avec la nature, voir le Grand Canyon reste un moment extraordinaire. Les dimensions du Canyon sont telles qu’il est difficile d’en prendre conscience quand on le voit. Devant la splendeur et l’immensité de ce paysage, on se sent à la fois écrasé et exalté.

Si les premiers points de vue que nous gagnons sont protégés par des gardes-corps, rapidement nous arrivons dans des zones où le bord de la falaise est accessible. Commence alors un jeu étourdissant qui consiste à s’approcher le plus possible du précipice. On est pris de vertige devant tant de beauté, devant l’immensité du paysage sculpté par le temps et la Nature, et, par la proximité du gouffre. La fascination pour ce paysage naît de sentiments mêlés : glorification de la vie, sentiment d’éternité, proximité du précipice…

3 commentaires sur « Grand Canyon, Arizona »

  1. Que de merveilles…C’est assurément un des plus beaux sites de la planète que nous ayons vu (avec la baie d’Halong, au Vietnam).. mon seul regret c’est qu’en 1991 la photographie numérique n’existait pas encore et l’on se contentait de faire quelques photos, alors qu’aujourd’hui tu peux t’en donner à coeur-joie, ce que tu prouves avec ces photos époustouflantes, avec le soleil comme complice !
    Bisous
    Jacques

  2. Parmi tant d’autres, deux souvenirs de voyage restent inoubliables.
    Le survol à l’aube du Grand Canyon dans un petit avion et, après avoir campé une nuit au bord du Colorado, la descente en Rafting.
    Votre voyage nous fait revivre ces instants magiques et suscite beaucoup d’émotions.
    Bisous
    Diana

  3. Le survol doit être impressionnant. Nous ne l’avions pas fait , annulé car trop de vent,
    Les photos sont magnifiques et quand on les zoome c’est extra.
    Si vous avez visité le studio des frères Kolb , la petite maison construite sur la falaise, vous avez dû être subjugué par leur courage pour descendre au bout d’une corde faire les 1eres photos du Grand Canyon , Cela suscite l’admiration.
    Malgré la beauté des photos elles ne peuvent pas retranscrire ce qui prend « aux tripes »( excusez l’expression ) quand on est sur place et au bord du vide.
    Sur ĺa photo à 2 Elise et Philippe vous êtes les rois du monde !!,📽📸

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s