8 jours sous une chaleur étouffante dans le « coeur rouge » de l’Australie

La carte ci-dessous permet de visualiser les lieux où nous avons séjourné, ainsi que ceux que nous avons visités entre Ayers Rock et Alice Springs dans la province du Northern Territory.

 

Venant de Sydney, nous avons atterri à l’aéroport d’Ayers Rock où nous avons récupéré un véhicule de location, ce qui est indispensable pour explorer la région. Certaines personnes viennent uniquement à Ayers Rock pour visiter les deux sites d’Uluru et de Kata Tjuta, et repartent aussi vite en avion dans une autre région. Ayers Rock n’est d’ailleurs pas une ville mais uniquement un complexe hôtelier comprenant plusieurs établissements, conçus spécialement pour accéder au parc national d’Uluru et de Kata Tjuta. Des navettes sont disponibles pour se rendre depuis l’aéroport vers les hôtels et depuis les hôtels vers les deux sites du parc national. Mais, je trouve que c’est dommage de se contenter de cette vision très policée du coeur rouge.

Les locations de voiture sont chères dans cette région, contrairement aux villes. Et le prix est accru par le fait que la voiture est prise à Ayers Rock et restituée à Alice Springs. J’ai opté pour un SUV avec un coffre suffisamment grand pour accueillir nos bagages. Ce type de véhicule permet de passer sur des routes de mauvaises qualités ou des pistes caillouteuses. Il est plus robuste qu’une berline. En revanche, contrairement aux 4×4, il ne peut pas circuler sur des pistes sablonneuses. Je déconseille de suivre notre choix bâtard. Il vaut mieux soit prendre une berline, suffisante pour visiter les nombreux sites avec accès goudronnés, soit opter carrément pour un 4×4, nécessaire pour explorer plus avant la région. Un 4×4 est par exemple indispensable pour emprunter la piste qui va de Kings Canyon à Alice Springs en passant par Mereenie. Je ne m’en suis aperçu qu’une fois sur place. Donc, en fin de compte, notre SUV n’a pas vraiment été utile.

Nous avons dormi 3 nuits à Ayers Rock, avant de prendre la route pour Kings Canyon, distant de 300 km. La route de bonne qualité traverse les superbes paysages du bush. Il faut quand même compter 4 heures pour arriver à Kings Canyon car c’est une route à double sens avec de nombreuses limitations de vitesse. Comme Ayers Rock, Kings Canyon n’est pas une ville. Deux, peut-être trois, hôtels ont été bâtis à cet endroit, au coeur du parc national de Watarrka. Nous y avons dormi deux nuits. Ensuite nous avons fait la route, longue d’environ 480 km pour rejoindre Alice Springs, la seule ville de la zone. Elle compte environ 25.000 habitants. Nous sommes restés 3 nuits à Alice Springs avant de quitter le coeur rouge pour Melbourne.

Nous avons passé 8 jours sous une chaleur accablante avec des températures dépassant les 40°C tôt dans la journée. Plusieurs fois nous nous sommes levés à l’aube, voire avant, pour profiter des heures où la température était encore supportable. A Ayers Rock et à Kings Canyon, le thermomètre dépassait les 30°C dès 9h00 et les 35°C dès 10h00. A Alice Springs, nous avons eu des températures un tout petit peu plus clémentes.

 

Un commentaire sur « 8 jours sous une chaleur étouffante dans le « coeur rouge » de l’Australie »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s