Angkor, Ta Keo

Ta Keo est un temple plus ancien que les précédents puisqu’il a été bâti au début du XIème siècle, à une époque où l’hindouisme était la religion de l’empire Khmer. Il s’agit d’un temple montagne avec 5 prasats bâtis sur la plateforme supérieure d’une pyramide escarpée à 5 niveaux, haute de 21 m. Ces temples montagnes, construits au-dessus de pyramides comptant systématiquement un nombre impair de niveaux (3, 5 ou 7), étaient pour les Khmers une représentation symbolique du mont Meru, considéré comme la demeure des dieux dans l’hindouisme.

L’ascension n’est pas aisée (et la descente encore plus délicate) car les marches de l’escalier qui mènent au sommet sont très hautes. Pour la petite histoire nous avions acheté, la veille, un pantalon en tissu très léger avec des motifs, du type de celui que porte Alice sur les photos ci-dessous. Au départ ce pantalon était pour moi. Mais trop petit pour moi, c’est finalement Emma qui l’a récupéré, tandis que moi je portais celui d’Emma qui était un peu grand pour elle. Malheureusement, au moment de monter les escaliers, Emma a constaté que le pantalon en question était trop étroit à l’entre-jambes et limitait trop ses mouvements pour lui permettre de monter des marches hautes. Je suis donc monté seul avec Alice sur ce temple montagne.


Ta Keo


Sanctuaire sur le prasat central, au sommet de la pyramide


Alice, montée et descente

 

Angkor, Ta Prohm

Ta Prohm est un temple construit à la fin du XIIème siècle, un peu avant Preah Khan. Il est entouré d’une enceinte proche d’un carré d’environ 250 m de côté. Des bassins existaient à l’extérieur et l’intérieur de l’enceinte. Mais ceux-ci sont aujourd’hui asséchés. Il faut franchir l’une des portes (gopura) garnies d’une tête à 4 visages, puis marcher environ 50 mètres dans la forêt pour arriver au temple lui-même organisé en plusieurs cours imbriquées.

Ta Prohm est le temple où il y a le plus grand nombre de fromagers. Il serait proche de l’état dans lequel il était au moment de sa re-découverte. De nombreux renforts ont toutefois été positionnés pour stabiliser les structures écrasées par la poussée des arbres. Il fait partie des temples très visités notamment parce qu’il a servi de décor au film Tom Raider avec Angelina Jolie.