El Calafate, Patagonie argentine

Le jour où nous sommes arrivés à El Calafate, le soleil resplendissait. En sortant de l’aéroport, nous avons longé le lac Argentina, d’un bleu hallucinant. La Patagonie nous a d’emblée offert des paysages merveilleux. Un sentiment d’espace et de nature indemne m’a envahi. J’ai été heureux de découvrir cette nature à perte de vue, les montagnes en arrière plan et seulement quelques maisons qui attestent de la présence de l’homme.

La ville d’El Calafate compte 21.000 habitants selon le recensement de 2014. Nous étions entrés en Argentine à l’extrême nord, en séjournant à Puerto Iguazu, qui nous avait surpris par son délabrement, ses coupures d’électricité, ses façades décrépies qui donnaient une impression de grande pauvreté. Nous en sommes sortis par El Calafate, à l’extrême sud, qui a nous a, elle, surpris par l’apparence de prospérité et même de luxe qui s’en dégage. El Calafate est une ville qui accueille de nombreux touristes qui viennent visiter la Patagonie, faire des randonnées dans les montagnes, découvrir les glaciers et les lacs… La ville abrite des magasins qui vendent des vêtements de montagne et de camping, des boutiques d’artisanat, des restaurants et cafés… Le bois domine dans les constructions. On y rencontre de nombreux touristes habillés de vêtements chauds, même s’il ne fait pas si froid! Forme de snobisme ou besoin réel pour ceux qui campent dans des tentes par des nuits où la température descend à quelques degrés au-dessus de 0? Dans les supermarchés, les touristes à la peau hâlée achètent des provisions pour pique-niquer ou camper. El Calafate évoque l’ambiance des stations de ski.

La maison où nous avons séjourné, tous les 6, était un peu en-dehors de la ville, avec une vue magnifique sur les montagnes, la steppe et le lac Argentina. Je me rappelle ce très beau dîner sur la terrasse avec le paysage de Patagonie en décor de fond…

 

Notre maison

 

Le paysage face à la maison

 

5 commentaires sur « El Calafate, Patagonie argentine »

  1. Quand vous rentrerez en France, vous pourrez aussi retrouver ces sensations de grands espaces naturels à peine touchés par l’homme. Ça existe aussi chez nous ou en Europe, notamment en Scandinavie, comme vous le savez déjà… Tout n’est pas à 13h d’avion de chez nous, heureusement..
    Profitez bien de tout ce que vous voyez cependant…
    Je vous souhaite un joyeux Noël à 30°. Ça vous ne l’aurez pas à Paris… Du moins, pas tout de suite, j’espère… En fait, nous n’avons que très rarement froid en ce moment déjà…. Quelques journées de givre le matin mais peu nombreuses jusqu’à présent…
    En tous cas, vous allez nous manquer pour les fêtes… Daniel et moi vous envoyons plein de gros bisous..

    1. La France est très belle. Mais je ne connais pas de lieu avec des espaces naturels aussi vastes. La lumière australe est également particulière. Nul doute en revanche, que l’on retrouve de tels paysages et une lumière semblable en Scandinavie. Mais c’est l’intérêt d’un Tour du Monde : nous faire découvrir des pays qu’il est plus compliqué d’aller visiter pour des durées plus courtes. Autre intérêt de l’Argentine. Pour le moment, avec le Mexique, c’est le pays qui nous a coûté le moins cher. Le taux de change est très favorable (malheureusement pour les argentins). Et là, en termes de budget, rien à voir avec la Scandinavie. L’Argentine est probablement le pays d’Amérique du Sud à visiter en ce moment pour les français, même si c’est un peu loin.
      Le froid de l’hiver nous manque un peu pour célébrer Noël, comme je le disais, dans un autre article.
      Vous aussi, et toute la famille, vous allez nous manquer. On pense à vous. Bises à tous les 2.

  2. Désolée pour le doublon..
    J’ai voulu corriger les fautes de typo… Ça m’a fait bégayer…
    Et je ne suis pas parvenue à effacer le 1er message… Tabernacle !

  3. Le passage en Patagonie restera pour moi le ‘sommet’ de notre voyage, (sans jeu de mot), et si nous avons pu admirer le glacier Perito Moreno à une altitude très peu élevée, nous avons bénéficié ce jour là d’un temps exceptionnel. Alors que nous avions prévu dans nos bagages des vêtements chauds, nous avons pu admirer cette merveille de la nature en simple tee-shirt. Journée inoubliable, les mots me manquent devant une telle beauté vivante !!
    Reposez-vous un peu à Santiago.
    Bisous
    Jacques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s