Conduire à Taïwan

Après une semaine passée à Taipei, nous nous sommes lancés dans un road trip autour de l’île de Taïwan. Certaines personnes font le voyage en train. Mais nous avons estimé que la voiture nous offrait une liberté et un confort appréciables. Nous avons donc opté pour cette solution plus coûteuse. Mais le surcoût est, en partie, compensé par le fait qu’il n’est pas besoin de payer des agences d’excursion et qu’il est possible de choisir des logements plus éloignés des centres d’intérêt, donc à meilleurs prix.

Conduire à Taïwan est simple. Cela ne diffère pas beaucoup de la conduite en Europe. Le automobilistes ont dans l’ensemble un comportement semblable à celui que l’on peut observer en France. Les routes sont de très bonnes qualités, avec de nombreuses voies rapides. La plupart des panneaux de ville sont écrits en chinois et en pinyin (transcription latine).

Google maps a eu parfois un peu de mal à me localiser quand je me suis retrouvé à proximité de grands échangeurs. Mais, dans l’ensemble, il nous a menés à bon port.

Pour ce qui est du stationnement dans les villes, c’est très simple. On gare sa voiture sur un emplacement identifié au sol par des bandes blanches. Des personnes en mobylette passent régulièrement et déposent un ticket sur le pare-brise. Quand on revient, il suffit de payer le stationnement à l’une des boutiques du quartier figurant dans la liste identifiée au verso du ticket. Il n’y a pas de limite de durée. Le coût dépasse rarement les 1 € de l’heure.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s