La cité des Anges

Après notre long road trip aux Etats-Unis, notre séjour dans la Cité des Anges, se voulait un moment de détente absolue.

Pour la première fois aux Etats-Unis, nous avons séjourné dans un appartement loué avec Airbnb. Dans les parcs, les étapes étaient trop courtes pour que cette solution soit adaptée, et puis, de toute façon, l’offre en la matière était vraiment trop réduite pour être intéressante. L’hôtel donne le sentiment d’un confort plus grand, car il n’est pas nécessaire de cuisiner, des personnes viennent faire le ménage chaque jour. Mais finalement, on ne se repose pas aussi bien que dans un appartement où il n’y a aucune contrainte de temps sauf celles que l’on choisies : on prend le petit-déjeuner à l’heure qui nous convient, il n’y a pas de partie de cache-cache avec le personnel de ménage… En plus, on jouit généralement de beaucoup plus d’espace. Tout cela fait que, quand c’est possible, la location est la solution idéale pour se sentir vraiment chez soi. Et quand on fait un tour du Monde, il est important de trouver des lieux où se sentir chez soi, même si ce « chez soi » ne dure que quelques jours.

L’appartement où nous avons séjourné était à Culver City, une petite ville complètement entourée par la ville de Los Angeles. Notez, au passage, que le découpage administratif du comté de Los Angeles est un peu étrange. Venice, Hollywood, Bel Air, Pacific Palisades sont des quartiers de Los Angeles, tandis que Culver City, Santa Monica ou Beverly Hills sont des villes enclavées, le tout constituant un continuum urbain sans réelle délimitation.

A proximité de Venice boulevard et de Santa Monica boulevard, nous étions idéalement placés pour rejoindre les deux célèbres plages ou pour aller nous promener vers Hollywood et Beverly Hills. L’appartement moderne était très spacieux et offrait un bon confort. Seul petit bémol au niveau de l’isolation phonique avec le voisin du dessus. Mais nous n’en avons pas vraiment souffert, car il était rarement chez lui.

Nous avons passé 5 jours très reposants à Los Angeles vivant comme des habitants de la ville, faisant les courses d’alimentation au supermarché qui se trouvait de l’autre côté de la rue. C’est un autre aspect de la location : on a le sentiment de vivre normalement et de ne plus être traité comme un simple touriste. Pour l’anecdote, le dernier jour, nous avons fait la connaissance de voisins français qui vivent en Californie depuis quelques années.

Comme je l’ai dit dans un précédent article, le séjour m’a paru trop court. Je serai bien resté encore quelques jours, une semaine, plus? Je me sentais bien dans cette ville. Tout me semblait facile, évident. Je ne sais comment le définir. Quelque chose dans l’air qui donne l’impression que l’on est chez soi. Cela m’a étonné car j’avais été déçu la première fois que j’étais venu, trouvant la ville trop envahie par les voitures et pas suffisamment propice à la flânerie. Cette fois-ci, j’ai vu les choses différemment. Nous avons pas mal marché, notamment à Venice et à Santa-Monica, et c’était très agréable. Seul inconvénient majeur à mes yeux, la ville est souvent enveloppée d’un nuage de pollution visible dès que l’on s’élève un peu sur les collines.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s