Année scolaire terminée!

Nous avons terminé l’année scolaire des filles. Pour rappel, Emma suivait le cours de 5ème tandis qu’Alice suivait le cours de CE2. Nous avions commencé début août pour prendre un peu d’avance et nous avions choisi d’utiliser les cours du CNED afin de disposer d’un cadre pédagogique et de supports. Nous ne regrettons pas ce choix. Dans l’ensemble, les supports sont bien faits. Et le système des évaluations permet de vérifier la progression dans l’année. Bien sûr, le CNED peut s’améliorer sans peine sur certains sujets. En particulier, il est parfois compliqué de s’y retrouver dans le classement des documents et dans l’utilisation des supports interactifs sur le site Internet. Mais ces défauts restent secondaires par rapport au service rendu. Nous avons trouvé que le niveau était relevé pour les matières littéraires : français (pour les 2), anglais (pour les 2), espagnol (LV2 pour la 5ème). Nous avons particulièrement apprécié les vidéos et les cours interactifs qui rendent l’enseignement plus vivant.

Nous avons consacré en moyenne 1 heure par jour aux cours, week-ends compris (et sans interruption pour les périodes scolaires françaises). Bien sûr, nous avons allégé un peu le programme pour nous concentrer sur les matières essentielles. Voici le taux de couverture atteint par matière :

  • Pour Alice
    • français : 100%
    • mathématiques : 100%
    • anglais : 88%
    • histoire-géographie : 88%
    • enseignement civique : 88%
    • matières délaissées : musique, enseignement artistique, éducation physique et sportive
  • Pour Emma
    • français : 90%
    • mathématiques : 100%
    • anglais : 100%
    • espagnol : 100%
    • physique-chimie : 100%
    • sciences et vie de la Terre : 100%
    • matières délaissées : technologie, musique, enseignement artistique, éducation physique et sportive

Pour ce qui est du sport, entre la marche, la natation, l’escalade, la plongée, etc., les filles ne sont pas restées inactives… Et pour ce qui est des matières artistiques, nos nombreuses visites culturelles doivent compenser en partie les impasses faites. Elles auront l’occasion de se rattraper plus tard.

Pour nous, ça a été l’occasion de voir le contenu des programmes. J’avoue être perplexe sur le contenu de certaines matières en CE2. J’ai déjà parlé du niveau d’anglais qui me semble très élevé pour cet âge. Mais ce qui m’a le plus surpris, ce sont les cours relatifs à l’enseignement civique qui me semblent beaucoup trop compliqués pour cet âge. Je sais que plus on commence tôt, plus il y a des chances que les enfants retiennent des choses. Mais tout de même! Enseigner la différence entre un conseiller général et un conseiller régional me semble un peu prématuré. Expliquer à un enfant de CE2 les subtilités de la répartition du pouvoir législatif ou exécutif entre le président, le gouvernement, les deux chambres, apparaît un peu ambitieux. Et que va retenir un enfant de cet âge sur le système de la sécurité sociale? Si je loue la volonté de faire un enseignement civique, il me semble mal adapté pour des enfants de CE2. Je pense qu’on ferait mieux de consacrer plus de temps et plus d’efforts aux enseignements fondamentaux.

Cette parenthèse faite, j’en arrive à l’essentiel. J’ai le sentiment que les filles ont beaucoup progressé et je dois dire que je suis plutôt fier du travail que nous avons accompli. Encore mieux, je garderai en mémoire avec émotion ces moments passés à faire les cours avec les filles.

Bravo à elles!

 

でん, Osaka

でん est le nom d’un excellent restaurant spécialisé en okonomiyaki, situé à proximité de notre appartement. Pas de traduction en caractères latins! Nous y avons dîné 3 soirs avec toujours le même bonheur. Toute la cuisine est faite sur des planchas. Les tables elles-mêmes ont des planchas encastrées. Les plats sont amenés dans des poêlons ou directement versés sur la table. La décoration est chaleureuse et l’ambiance conviviale rappelle celle des pubs anglais (avec, en prime pour les amateurs, chaque soir la musique des Beatles). Le troisième soir, nos hôtes ont eu la gentillesse de nous remercier de revenir de nouveau et nous ont accueillis les bras grands ouverts. Un très bon souvenir…

Voici le lien Google Maps pour voir quelques photos, notamment des fameux okonomiyaki.

 

 

La domotique japonaise

Le premier jour où nous sommes arrivés à Osaka, nous avons été surpris par le nombre de messages et d’explications affichés sur les murs de la maison et à proximité des boîtiers électroniques. Nous avons eu un peu de mal à détecter la fonction sèche-linge incorporée dans la ventilation de la salle de bain! Pour ce qui est des toilettes à jet d’eau (dernière photo, en bas à droite), nous avions déjà pu jouir de modèles analogues à Taïwan!