Les sites de Nara envahis d’écoliers japonais

Lorsque nous avons vu ces nuées d’écoliers arriver dans le parc de Nara, nous avons été amusés, stupéfaits, mais aussi un peu inquiets. Nous nous sommes dits que les visites allaient être un peu bruyantes et agités. Finalement, le comportement de ces enfants est juste incroyable. Ils sont à la fois silencieux, disciplinés, calmes, mais aussi enjoués et souriants. De temps en temps, ils plaçaient les quelques mots d’anglais qu’ils connaissaient pour nous saluer. Ce sont sans doute des milliers d’enfants que nous avons croisés ce jour à Nara, égayant un peu plus notre promenade. Nous nous sommes demandés comment faisaient les éducateurs pour ne pas en perdre dans la foule. Heureusement, ils ont, autour de leurs cous, des petites fiches avec noms et téléphones à appeler en cas d’urgence.

 

Jardin Yoshiki-en, Nara

Au Japon, quasiment tous les accès aux sites sont payants. Parfois, dans un même temple, il faut payer deux ou trois fois. Et en 3 visites à 4, on avoisine souvent les 100€. Il faut donc prévoir un vrai budget « sorties ».

Etrangement l’accès à ce magnifique jardin était gratuit pour les étrangers (il faut au moins montrer une photo des passeports, ce que j’ai sur mon téléphone). C’est d’autant plus étonnant qu’il se trouve juste à côté d’un autre jardin similaire, dont l’entrée est payante.